Au sujet des migrations des femmes, on parle souvent de “trafic” de femmes. Mais tout d’abord il convient de connaître les causes, les situations, les motivations et les attentes qui poussent les femmes à migrer. Autrement on risque de nier la dimension de révolte qui peut être à la base de la migration, et au lieu de conforter leut lutte et de défendre leurs droits dans chaque cas, l’on risque de faire le jeu de la répression qui cherche à les frapper, et qui est du reste la politique étatique la plus fréquente.

Paola TABET,  La grande arnaque : Sexualité des femmes et échange économico-sexuel. L’Harmattan, 2004, p. 139-140

Publicités

Tagué:, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :