Ici encore les débats sur le voile et/ou l’islam et/ou la religion sont stupides et régressifs : la conception du choix qui s’y développe est simpliste, de celles qu’une heure de cours de philosophie ou de sociologie – ou simplement une heure de réflexion – suffit en principe à écarter définitivement. En gros, comme une porte doit être ouverte ou fermée, l’individu serait soit libre, soit soumis. Il ne peut pas être un peu des deux : l’humanité se partage selon cette vision entre les hommes libres (à tous égards et définitivement) et les hommes soumis (tout aussi absolument et définitivement) – elle se partage plus précisément entre les “libres penseurs” d’un côté, miraculeusement libérés de tout déterminisme familial et social, de toute superstition et de tout préjugé depuis l’héroïque geste inaugural qui leur a fait “choisir l’athéisme”, et de l’autre la masse aliénée des religieux, forcément aussi crédules pace aux hommes qu’ils sont croyants face aux dieux, et forcément aussi serviles face aux pouvoirs humains qu’ils sont soumis à l’autorité divine.

Pierre TEVANIAN, La Haine de la religion, La Découverte, 2013, p. 43-44

Publicités

Tagué:, , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :