In other words,…

In other words, as in the neoliberal scheme, in Marx’s account too, all that is needed to (re)produce labor power is commodity production and the market. No other work intervenes to prepare the goods the workers consume or to restore physically and emotionally their capacity to work. No difference is made between commodity production and the production of the work- force.

Silvia Federici, « The Reproduction of Labor Power in the Global Economy and the Unfinished Feminist Revolution » (2008), in  Revolution at point Zero : Housework Reproduction and Feminist Struggle, p. 93

Publicités

Tagué:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :